LE SERVICE D’ACCOMPAGNEMENT COMPORTEMENTAL SPÉCIALISÉ (SACS)

L’association Autisme Bel Avenir gère le Service d’Accompagnement Comportemental Spécialisé (SACS) qui est un établissement IME/SESSAD bénéficiant depuis juillet 2017 d’une autorisation pour 15 ans assujettie à la réalisation et la satisfaction des évaluations internes et externes.

Une équipe pluridisciplinaire mettra ses savoir-faire au service d’une pédagogie de l’inclusion, s’inscrivant dans le cadre des recommandations de bonnes pratiques de l’ANESM et l’HAS. Ses interventions s’ancreront dans une organisation adaptée, relevant du management coopératif, alliance entre le management (gestion des hommes et des opérations) et la participation (partage conséquent entre les acteurs d’Autisme Bel Avenir dans les prises de décision, la transmission des compétences, la responsabilisation, l’autonomie…).

Accueil et accompagnement

La création initiale du SACS Autisme Bel Avenir est le résultat d’une longue réflexion engagée par des parents d’enfants porteurs d’autisme et de TSA, fondateurs de notre association, qui ont voulu au travers de cette solution répondre à deux enjeux majeurs :

  • Renforcer l’offre d’accueil en structure spécialisée par la création d’un établissement d’une capacité de 10 places initialement portée à 14 aujourd’hui
  • Répondre aux attentes de nombreuses familles qui souhaitent voir leur enfant bénéficier d’un accompagnement intensif privilégiant les méthodes de l’analyse comportementale appliquée.

Pour ce faire, l’association a fait le choix de l’analyse comportementale appliquée A.B.A. Celle-ci fait appel à des méthodes s’appuyant sur des principes scientifiques afin de modifier le comportement, c’est-à-dire en construisant des répertoires de comportements socialement acceptables et en corrigeant ceux qui s’avèrent problématiques.

 

Plusieurs études montrent qu’une intervention précoce basée sur les principes et les pratiques de l’analyse comportementale appliquée peut produire, pour une grande proportion d’enfants autistes, des améliorations significatives et durables dans tous les domaines de développement et une diminution de leurs comportements inadaptés.

Lorsque la prise en charge est plus tardive, même si la récupération n’est que partielle, les comportements acquis permettent aux enfants d’évoluer de façon concrète : développement du langage, des interactions sociales, régulation des troubles du comportement…qui sont des adaptations sociales extrêmement importantes en vue d’une autonomie pour la vie d’adulte.