Les moyens

LE CONTRAT DE SÉJOUR

Dans les 15 jours suivant l’admission de l’enfant, les parents sont invités à signer son contrat de séjour. Ce document définit les droits et les obligations de l’établissement et de la personne accueillie. C’est un document important qui précise en particulier les modalités d’accompagnement de la personne (durée…), les prestations délivrées par l’établissement ou encore les conditions de révision des modalités d’accueil.

 Le contrat de séjour se veut être un document évolutif qui reflète l’évolution des besoins de la personne accueillie, c’est pourquoi il sera proposé aux familles sa révision et son ajustement, à chaque évolution notable du projet individualisé de la personne.

LE PROJET ÉDUCATIF INDIVIDUALISÉ (PEI)

Chaque enfant admis au SACS dispose dès le premier mois d’accueil d’un projet personnalisé définissant précisément les objectifs de travail visés, ainsi que les moyens préconisés pour les atteindre.

Ce document essentiel, affiné au fil des différentes évaluations, construit conjointement avec l’enfant ou l’adolescent et sa famille, vient garantir la mise en œuvre de solutions d’accompagnement uniques pour chaque enfant et adolescent accueilli.

LE PEI identifie l’ensemble des acteurs concernés par l’accompagnement et formalise la fonction de chacun dans la réalisation du projet.

 Son élaboration s’appuie sur l’ensemble des évaluations ou observations réalisées par les professionnels du SACS ou les différents intervenants externes (enseignant, médecin, rééducateurs..) contribuant à la prise en charge. La construction du projet s’appuie également sur les éléments apportés par la famille et sur ses attentes. En ce sens, il s’agit véritablement d’un travail d’équipe, de la collaboration entre l’institution, les parents, l’école…

Le projet éducatif individualisé est révisé au minimum tous les 6 mois. Des ajustements peuvent cependant être proposés à tout moment de l’année afin d’être au plus près des évolutions du jeune et des attentes des parents. Dans ce cas, il est établi un avenant au PEI qui formalise les nouveaux objectifs et l’accord des familles.